La Russie et l’Iran en Syrie : l’Iran se prépare à la frontière israélienne

Par Elijah J. Magnier: @ejmalrai

Traduction : Daniel G.

On a beaucoup parlé de conflit d’intérêts entre Russes et Iraniens en Syrie, dont les priorités et les objectifs divergeraient, notamment en ce qui concerne le déploiement des forces iraniennes dans différentes provinces syriennes, en particulier dans la zone au sud de la Syrie bordant le plateau du Golan occupé par Israël. En réalité, les différents acteurs acceptent les désaccords tacites tant qu’ils ne nuisent pas à leurs principaux objectifs. Cependant, l’Iran semble avoir décidé de prendre des mesures d’escalade en Syrie qui devraient soulever des inquiétudes en Israël. Ces mesures sont envisagées à la suite de la normalisation des relations entre des pays du Golfe (Émirats et Bahreïn) et Israël et leur collaboration au grand jour, qui permettent désormais à Israël de prendre position directement à la frontière iranienne.

Pendant toute la durée de la guerre en Syrie, Israël a fait tout ce qui était en son pouvoir pour renverser le président Bachar al-Assad et permettre à Daech et à Al-Qaida de remporter la victoire. L’armée de l’air israélienne a bombardé des centaines d’objectifs à la grandeur du territoire syrien, mais en vain. Le soutien de l’Iran pour assurer la stabilité et l’unité syriennes et la victoire sur les terroristes takfiris, leurs bailleurs de fonds dans la région et la communauté internationale a valu aux forces iraniennes et à leurs alliés en Syrie une présence privilégiée.

Les spéculations abondent autour des efforts de la Russie visant à repousser l’Iran à 40 kilomètres du plateau du Golan occupé. Cependant, la réalité – selon des sources bien informées en Syrie – est différente. Des conseillers et des experts militaires iraniens sont présents avec leurs alliés le long de la frontière, plus particulièrement dans les régions de Daraa et de Quneitra.Les sources expliquent que « les récents développements (normalisation avec les pays du Golfe) au Moyen-Orient font en sorte qu’Israël s’installe maintenant à la frontière avec l’Iran pour y disposer d’une présence militaire et de ses forces de sécurité. Téhéran se prépare 

Subscribe to get access

Read more of this content when you subscribe today.

Advertisements
Advertisements
Advertisements

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.