L’Iran prêt à négocier si Biden respecte l’accord international : la question des missiles sera abordée si…

Par Elijah J. Magnier

Traduction : Daniel G.

Le président Donald Trump a attendu en vain au téléphone  que des responsables iraniens l’appellent pour lui annoncer la reddition de leur pays sous la « pression maximale » des USA. Téhéran s’en est tenu à une politique consistant à ne pas relancer la campagne électorale de Trump et à rester loin de tout dialogue que ce dernier pourrait utiliser à son profit. Les responsables de la campagne du président élu Joe Biden ont déclaré qu’il mettrait l’accord sur le nucléaire iranien (connu sous le sigle JCPOA) sur la table et qu’il respecterait les signataires de l’accord Iran-USA, qui comprennent les membres permanents de l’ONU plus l’Allemagne. Cependant, l’entourage de Joe Biden et son équipe n’ont pas encore confirmé si le président élu prévoit modifier l’accord sur le nucléaire d’Obama et si de nouvelles conditions sont envisagées. L’Iran a une idée de ce à quoi il devrait s’attendre et des sujets de discussion brûlants que la nouvelle administration américaine pourrait vouloir aborder de nouveau. Comment Téhéran répondra-t-il aux demandes non encore déclarées de Biden?

Subscribe to get access

Read more of this content when you subscribe today.

Advertisements
Advertisements
Advertisements

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.