Qaani en Irak pour réfuter l’accusation d’implication de l’Iran dans la tentative d’assassinat d’Al-Kadhemi

Par Elijah J. Magnier

Traduction : Daniel G.

Le commandant des Gardiens de la Révolution iranienne (Brigade Al-Qods), le général Ismaïl Qaani, a rendu visite au premier ministre irakien Mustafa Al-Kadhemi à Bagdad. Qaani a félicité al-Kadhemi de s’être sorti indemne de l’assassinat manqué contre sa personne, ce « message explosif » qui le visait lorsque trois drones suicide ont été lancés contre son domicile dans la « zone verte », la partie la plus gardée de la capitale irakienne. La visite d’Ismaïl Qaani intervient au moment même où des groupes irakiens pro-iraniens sont accusés d’être probablement à l’origine de l’attentat manqué. Qaani s’est aussi entretenu avec le président de la République Barham Saleh et d’autres responsables politiques irakiens pour « confirmer la position de soutien de l’Iran à l’égard d’al-Kadhemi et la grave menace qui pèse sur la stabilité de l’Irak lorsque le premier ministre, ami de l’Iran, fait l’objet d’une telle attaque ». Quelle est la teneur du message du général iranien aux Irakiens et quelles sont les véritables préoccupations de l’Iran?

Subscribe to get access

Read more of this content when you subscribe today.

Advertisements
Advertisements
Advertisements

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.