Le Hezbollah est la source de tous les problèmes au Liban et au Moyen-Orient

Par Elijah J. Magnier: @ejmalrai

Traduction: Daniel G.

Le Hezbollah est la source de tous les problèmes qui assaillent actuellement l’empire américain dans la région. Il gâche la plupart des stratégies et des plans prévus par Washington et Tel-Aviv pour le Liban et le Moyen-Orient. Même dans le contexte de la plus grave crise économique à frapper le Liban, le Hezbollah s’oppose  toujours aux efforts des USA pour mettre le Liban au pas et soumettre le pays aux caprices d’Israël. Le Hezbollah n’a pas fait échouer les efforts des USA et d’Israël d’un seul coup honnête, mais en tenant en échec des dizaines  de tentatives de mettre en œuvre les stratégies des USA et d’Israël au Moyen-Orient.

Subscribe to get access

Read more of this content when you subscribe today.

Les chrétiens libanais représentent moins de 27 % de l’ensemble de la population libanaise, mais revendiquent tout de même 50 % des postes gouvernementaux du pays. Les musulmans, chiites et sunnites, n’ont pas demandé de changement à la constitution et aux accords de Taëf. Cependant, cette situation de disparité pourrait ne pas durer. Après le mandat du président Michel Aoun, de nombreux chrétiens libanais devraient retourner dans les bras de l’Occident, loin du Hezbollah. La majorité des chrétiens se sentent moins liés aux pays arabes et beaucoup plus proches des sociétés occidentales. La grande majorité des Libanais chrétiens ne sont pas prêts à renoncer à leur confort, ni à affronter patiemment la politique d’étranglement des USA.

Les USA et Israël sont satisfaits de voir que le Hezbollah ne fait pas obstacle aux dirigeants religieux  et politiques chrétiens qui « regrettent » qu’un climat de haine existe entre le Liban et Israël et qui croient qu’« aucune différence idéologique » ne fait obstacle aux bonnes relations entre eux. Les chrétiens du Liban qui détiennent la majorité du pouvoir et sont les alliés politiques du Hezbollah n’ont pas l’intention de déplaire aux USA. Les ministres des Affaires étrangères et de la Justice ont défié la volonté du Hezbollah et sont visiblement plus soucieux de plaire aux USA qu’au Hezbollah.

Advertisements
Advertisements
Advertisements

Les USA ont l’habitude de traiter avec des politiciens libanais habitués à la corruption qui ont épuisé les richesses du pays pendant plus de trois décennies. Le Hezbollah fait campagne pour lutter contre la corruption. En fait, après tant d’années de mauvaise gestion et de favoritisme parmi les hommes politiques et leurs familles, les USA ne sont pas prêts à accueillir une nouvelle race de politiciens moins soumis à la volonté des USA et de leur partenaire israélien.

Du point de vue de Washington, le Hezbollah est effectivement un « fauteur de troubles » et une source de maux de tête pour les USA et Israël. Mais les efforts de Washington et de Tel-Aviv pour provoquer la désintégration du Liban ne semblent même pas égratigner le Hezbollah et son influence.

Copyright © https://ejmagnier.com   2020 

Advertisements
Advertisements
Advertisements

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.