Pourquoi l’OTAN se montre-t-elle hostile envers la Russie? Le Moyen-Orient y est-il pour quelque chose?

Par Elijah J. Magnier

Traduction : Daniel G.

La Russie a suspendu ses relations avec l’OTAN, rappelé son personnel de mission à Bruxelles (Belgique), ordonné le départ des officiers de l’OTAN à Moscou et fermé le bureau d’information de l’OTAN. Cette décision a été prise en réponse à la décision de l’OTAN d’expulser huit officiers russes et de réduire de moitié la taille de la mission de l’OTAN. La Russie et les 30 pays membres de l’OTAN maintiennent toutefois leur représentation diplomatique : il y a toujours des ambassades de ces pays à Moscou et des ambassades de la Russie dans ces pays. La coopération entre la Russie et l’OTAN a déjà été suspendue pendant des années en raison de la crise ukrainienne en 2014. Mais quelle est la raison de l’hostilité actuelle de l’OTAN envers la Russie? Est-elle justifiée? Le Moyen-Orient y est-il pour quelque chose?

Lorsque l’OTAN a été créée en 1949, soit juste après la Seconde Guerre mondiale et pendant la guerre froide entre les USA et l’ancienne Union soviétique, Washington exerçait un contrôle global sur plusieurs pays européens. Les USA ont alors déployé des dizaines de milliers de militaires sur le continent européen, car ils se percevaient comme les sauveurs de l’Europe face à l’Allemagne hitlérienne.

Les USA ont mis en place un grand nombre de bases militaires en Europe pour « contrer la menace communiste ». Sous ce prétexte, les USA ont établi 119 bases rien qu’en Allemagne, 44 en Italie, 25 en Grande-Bretagne, 21 au Portugal et 11 en Belgique (la France avait exigé le départ des forces US et leur retrait définitif a été effectué en 1967). Pour les USA, le continent européen constitue un front avancé en vue d’une frappe nucléaire lancée à partir de nombreux pays en réponse à une hypothétique attaque atomique russe sur plusieurs fronts contre le territoire américain.

Les USA se sont donc créé un ennemi, la Russie, et l’Europe va dans le même sens en déclarant son hostilité à l’égard de Moscou, même si le continent européen entretient de bonnes relations avec la Russie. En 2020, le volume des échanges commerciaux entre la Russie et l’Europe s’élevait à 174,3 milliards de dollars.

Le président français Emmanuel Macron a déclaré que « l’Europe ne peut plus compter sur les USA pour défendre les alliés de l’OTAN; ce qu’on est en train de vivre, c’est la mort cérébrale de l’OTAN. L’Europe doit se réveiller (…) et doit commencer à réfléchir à sa stratégie en tant que puissance géopolitique ».

Le président français n’était pas le seul à critiquer le rôle des USA et le manque de solidarité et d’égalité entre les pays de l’OTAN. La décision unilatérale des USA de quitter l’Afghanistan a provoqué la colère de nombreux pays membres de l’UE présents dans ce pays et d’une partie des forces US. C’est qu’ils se sentaient abandonnés à la suite de la décision des USA de quitter le pays sans en discuter au préalable avec leurs alliés. 

Subscribe to get access

Read more of this content when you subscribe today.

Advertisements
Advertisements
Advertisements

Monthly Subscription

Subscribe or donate

€9.80

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.