Rencontre Russie-OTAN sur l’Ukraine : les USA derrière le rideau

Par Elijah J. Magnier

Traduction : Daniel G.

Des représentants de la Russie et de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) se sont rencontrés mercredi à Bruxelles pour discuter des préoccupations de Moscou concernant l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN et la présence militaire occidentale qui menace la sécurité de la Russie le long de la frontière ukrainienne. Mais la Russie menace-t-elle tout autant la sécurité du continent européen ou l’Europe se contente-t-elle encore de servir de bouclier pour permettre à Washington d’atteindre ses objectifs, notamment celui d’affronter Moscou?

Il est clair que les USA dirigent l’OTAN et qu’ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour défendre la position qu’ils occupent, soit celle de la nation la plus forte du monde qui dicte ses règles aux autres pays et qui échappe à toute responsabilité, en imposant de lourdes sanctions aux peuples qui rejettent son hégémonie ou qui y résistent.

La Seconde Guerre mondiale a marqué la fin de la coopération américano-russe contre l’Allemagne nazie et le début de la guerre froide. Washington a commencé sa guerre en instaurant des mesures sévères à l’encontre des communistes, qui entraient en concurrence avec les plans des USA pour régner et dominer l’Europe et le monde. La Seconde Guerre mondiale a permis aux USA de coloniser indirectement l’Europe. À ce jour, il y a plus de 70 000 soldats et officiers américains en Europe, la plupart en Allemagne (34 000), en Italie (12 000), en Grande-Bretagne (9 500), en Pologne (4 500) et en Espagne (3 000). Les USA possèdent environ 750 bases militaires réparties dans 80 pays, dont au moins 200 rien qu’en Europe.

Le continent européen n’est menacé par aucun pays à ses frontières. Par conséquent, les relations de l’Europe avec le Moyen-Orient, l’Asie, la Russie et l’Amérique latine sont optimales. Pour le continent européen, la Russie est le cinquième exportateur et importateur en importance, avec un volume d’environ 100 milliards de dollars par an, qui augmente et diminue en fonction de l’évolution en matière de santé (COVID). Le niveau des importations de la Russie en Europe, qui s’élevaient à 2,4 milliards de dollars en 2012, se chiffraient à 95 milliards de dollars en 2020.

La Russie est le premier fournisseur de l’Union européenne en pétrole, en gaz naturel et en combustibles fossiles solides, et répond aux deux tiers des besoins de l’Europe. La Russie est donc un partenaire essentiel et indispensable de l’Union européenne, et non un ennemi ou une menace. Les USA ont créé l’OTAN en avril 1949 et le général Dwight Eisenhower en a pris la direction en 1950, pour que l’Europe se rallie aux USA qui voulaient « défendre le continent contre l’agression soviétique ». En réalité, les USA ont créé l’organe militaire idéal pour s’en prendre à qui ils voulaient. La première fois que l’OTAN a été déployée, c’était en 1995, en Bosnie-Herzégovine, après l’échec de l’Europe à mettre fin à la guerre en ex-Yougoslavie. En Irak, où le Parlement demande à toutes les forces étrangères de quitter le pays, celles des USA s’accrochent obstinément. Les dirigeants politiques ne s’opposent toutefois pas explicitement à la présence des forces de « l’OTAN » en croyant qu’une présence militaire sous cette étiquette constitue un compromis.

Subscribe to get access

Read more of this content when you subscribe today.

Advertisements
Advertisements
Advertisements

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.