Les objectifs de l’incursion tactique d’Israël à Gaza sont-ils atteignables?

Par Elijah J. Magnier 

Traduction : Daniel G.

Lors d’une récente opération tactique, Israël a brièvement envoyé ses forces dans la bande de Gaza avant de les retirer peu après, affirmant avoir « atteint ses objectifs ». Cependant, les objectifs plus larges qu’Israël avait définis comme la neutralisation du Hamas à Gaza semblent ne pas avoir été atteints. Le premier ministre Benjamin Netanyahou se trouve donc dans une position précaire, confronté à des décisions difficiles, y compris la possibilité d’une invasion plus large de la bande de Gaza.

Si Israël devait envoyer ses unités mécanisées à la périphérie de Gaza pour une courte période par des voies secondaires, l’opération aurait plusieurs objectifs :

– Reconnaissance forcée : Cette tactique permettra à l’armée israélienne d’évaluer l’état de préparation au combat de la résistance et ses fortifications, de détecter la présence de mines sur le parcours de ses forces en progression et d’anticiper les embuscades potentielles au cas où une invasion de grande envergure serait décidée.

– Tactiques de diversion : En menant une incursion limitée en un point, Israël oblige la résistance palestinienne à envisager plusieurs points d’entrée possibles en cas d’invasion plus large, dispersant ainsi ses défenses.

Subscribe to get access

Read more of this content when you subscribe today.