En état d’alerte, le Corps des gardiens de la révolution iranienne envoie un avertissement clair aux pays du Golfe

Par Elijah J. Magnier

Traduction : Daniel G.

L’Iran a déployé ses missiles balistiques et de croisière, dont certains sont détectables par les satellites et les drones américains, qui sont en position d’affronter la puissance de feu des USA si jamais l’administration américaine se lançait dans une guerre contre Téhéran. L’Iran répond ainsi à l’acte de belligérance du président Donald Trump, qui a annoncé son intention de regrouper encore plus de ses forces navales dans le golfe Persique en préparation à une guerre possible. Le grand ayatollah Ali Khamenei a appelé le Corps des gardiens de la révolution iranienne et l’armée à être fins prêts à répondre au pire des scénarios. Selon des responsables iraniens, « l’Iran se considérera en guerre contre chaque pays du Moyen-Orient qui autorisera les USA à s’en servir comme base pour leur campagne militaire contre l’Iran, le jour où Trump décidera d’aller en guerre. » 

Les USA ont annoncé un nouveau déploiement de missiles antiaériens Patriot au Moyen-Orient et ont envoyé plusieurs bombardiers B-52 à une base américaine au Qatar. Le département d’État a approuvé la vente de 60 systèmes de missile de type Patriot Advanced Capability 3 (PAC-3) et de 100 missiles de type Patriot Guidance Enhanced-Tactical (GEM-T) aux Émirats arabes unis, une vente se chiffrant à 2 milliards de dollars. Récemment, les missiles intercepteurs Patriot n’ont pas réussi à intercepter des missiles houtis lancés contre l’Arabie saoudite.

Téhéran avertit tous les pays voisins qu’il prendra pour cible l’infrastructure et la base militaire de tout pays qui servira de plateforme à une campagne militaire des USA menée contre l’Iran. Selon des sources bien informées, Téhéran a déployé des missiles capables de frapper tous les pays qui entourent l’Iran où se trouve une présence militaire américaine fonctionnelle en cas de guerre. 

L’Iran considère tous les effectifs navals américains présents dans le golfe Persique à portée de ses missiles supersoniques antinavires comme des cibles potentielles en cas de guerre. Les systèmes de défense et de lancement de missiles iraniens répartis sur le territoire se comptent en plusieurs milliers, d’après la source. Le message sous-jacent est que les USA seront incapables de neutraliser toutes les bases iraniennes où des missiles sont déployés. Cela signifie que le commandement militaire iranien sera en position de détruire plusieurs cibles dans le golfe Persique et dans les pays qui soutiennent la campagne militaire américaine. La banque d’objectifs des dirigeants iraniens n’exclura ni les plateformes et les installations de forage dans le Golfe, ni les ports civils et militaires dans la région, a poursuivi la source. 

« Le président Trump s’occupe du dossier iranien comme s’il cherchait à vendre un appartement, en laissant sa carte d’affaires et son numéro de téléphone pour que l’acheteur potentiel communique avec lui en cas d’accord. Ce n’est pas ainsi que les relations se font entre les pays. L’Iran est gouverné par une direction idéologique, tout comme ses forces armées. En cas d’attaque, nous ferons en sorte que le feu atteindra non seulement nos maisons, mais aussi celles de chaque pays du Moyen-Orient », de conclure la source. 

Le commandant du Corps des gardiens de la révolution iranienne responsable de la force aérospatiale, le brigadier général Amir Ali Hajizade, a pour sa part déclaré ceci : « un cuirassé américain avec 6 000 membres d’équipage et 40 à 50 avions à réaction à son bord dans les environs (golfe Persique) a déjà été perçu par nous comme une menace. Aujourd’hui, c’est devenu une  cible  ». 

Si vous êtes intéressé par cet article, il serait très généreux de votre part de contribuer au moins d’1 Euro. Merci d’avance.

One thought on “En état d’alerte, le Corps des gardiens de la révolution iranienne envoie un avertissement clair aux pays du Golfe

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.